Connectez-vous S'inscrire
fleursdemaquis


La Boutique des Produits Corses.
Cosmétique, beauté, huiles, bougies
à base d'Huiles Essentielles bio.


Les huiles essentielles - Définition


La boutique de produits corses Fleurs de maquis vous propose différents supports à base d'huiles essentielles corses.
Mais savez vous vraiment ce qu'est une huile essentielle, comment elle est obtenue et comment s'en servir ?



Aromathérapie.

La médecine par les plantes est la plus ancienne du monde. L'aromathérapie, est l'utilisation des huiles essentielles pour soigner.

L'aromathérapie vient du latin Aromeet du Grec Therapia pour les soins. Toutes les populations anciennes ont utilisé les essences de plante en vue de soigner ou de conserver.

La première huile essentielle pure fut celle de Rose, développé par Avicenne, célèbre médecin arabe, alchimiste et "Prince des Philosophes" autour de l'an 1000.
Un temps si long entre l'aromathérapie communément utilisée par les romains et cette découverte s'explique par la nécessité de bien maîtriser l'Alambic, indispensable à l'obtention de la fameuse huiles essentielles.

Qu'est ce qu'une huile essentielle ?

Une huile essentielle est la fraction odorante volatile extraite des végétaux.
C'est le parfum concrétisé de la plante, un véritable concentré.
Elle peut être extraite de différentes parties du végétal :
  • Les feuilles ( ex : l'eucalyptus)
  • les fleurs (ex : le myrte)
  • l'écorce
  • Le bois
  • le zeste ( ex : le citron)
  • les graines
  • les baies
  • les fruits
  • le bulbe...
L'extraction se fait en général par distillation ou parfois par extraction chimique
« Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, ou par un procédé mécanique approprié sans chauffage. L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n’entraînant pas de changement significatif de sa composition »

Les hydrolats et eaux florales

Ils ne s'agit pas d'huiles essentielles.
Lors de la distillation, les huilles essentielles représentent la fraction no soluble dans l'eau. Elle est séparé de la fraction soluble dans l'eau : les hydrolats.
Même si ces derniers sont moins concentrés en molécules actives, ils présentent aussi des propriétés intéressantes, d'autant que la moindre concentration les rend plus doux à la consommation.
Toutefois, les hydrolats ne peuvent remplacer les vertues des huilles essentielles.
On parle d'eaux florales quand l'hydrolat est issu de fleurs.


L'obtention des huiles essentielles se fait soit par entraînement par la vapeur d'eau dans une opération de distillation, soit par distillation sèche, soit par expression à froid (zestes). Dans ce dernier cas, une certaine ambigüité existe sur la dénomination d'huile essentielle. Selon l'AFNOR, il faut utiliser le terme d'essence alors que la Pharmacopée française et la Pharmacopée européenne utilisent le terme d'huile essentielle. Le terme d'huile essentielle a été retenu par les spécialistes en pharmacognosie2.
La quantité d'huile essentielle contenue dans les plantes est toujours faible, parfois très faible, voire infime.

Extraction par distillation

La plupart des huiles essentielles sont obtenues par distillation et entraînement par la vapeur d'eau (sauf les huiles essentielles de citron, orange, etc.).
La (parfois très) faible quantité d'HE contenue dans les plantes explique le coût élevé des huiles essentielles, il est lié à la rareté et non au procédé d'extraction qui reste le même pour la plupart des plantes.
Il faut parfois plusieurs tonnes de plantes pour obtenir un litre d'huile essentielle.

Extraction aux solvants volatils


L'extraction se fait à l'aide de solvants organiques volatils dans des appareils appelés extracteur de Soxhlet.
En apparence, la division de la matière à extraire facilite le contact avec le solvant (en agrandissant la surface d’échange), permet d’augmenter la charge de l’extracteur et aussi de réduire le rapport du solvant à la charge. Toutefois le tassement entrave la circulation du solvant et l’homogénéisation des solutions ; il faut donc éviter de tasser ou de trop charger l’extracteur.
On obtient des huiles concrètes avec des solvants volatils tels que l’hexane, qui est le plus utilisé actuellement; le benzène très utilisé dans le passé est interdit pour des raisons de toxicité. Ce procédé a remplacé l'enfleurage (méthode d'extraction par les graisses) qui est devenu beaucoup trop coûteux.

L’extraction s’effectue en plusieurs étapes, on lave la matière avec le solvant deux à trois fois. Il semble que la presque totalité des produits odorants passe en solution dès la première extraction. Mais, étant donné que la matière traitée retient une forte proportion de la solution, il est nécessaire de pratiquer des dilutions successives avec de nouvelles charges de solvant (lavages). La matière épuisée retient une proportion importante de solvant. Avec la charge normale de fleurs d’un extracteur statique de mille litres, la quantité varie entre 150 et 180 litres. Il faut donc concentrer la solution en évaporant le solvant qui est recyclé pour d'autres lavages. La récupération du solvant atteint couramment 94 à 96 % de la quantité retenue. La charge de l’extracteur est désolvatée à la vapeur d’eau, puis elle peut être utilisée dans les champs (compostage).

Extraction par expression à froid

L’extraction se fait sans chauffage, les plantes sont pressées à froid (notamment les citron, orange, etc.) de l’écorce ou des fruits.

Extraction de l’huile essentielle à partir de l’écorce :
Les premiers procédés d’extraction consistaient à presser l’écorce des Citrus pour faire éclater les tissus contenant l’huile essentielle en les frottant sur des récipients dont les parois étaient recouvertes de pics en métal. Puis le procédé dit à « l’éponge » s’est développé: les écorces étaient pressées plusieurs fois contre un assemblage d’éponges naturelles fixées à une bassine en terre cuite. La pression était accompagnée par un mouvement de rotation de la main. Le mélange exprimé était recueilli par essorage des éponges. Finalement par simple décantation, l’huile essentielle est séparée de la phase aqueuse qui contient aussi des détritus produits par la lacération des tissus de l’écorce.

Extraction à partir des fruits entiers :

Avant d’être pressés, les fruits passent dans des machines qui les trient selon leur taille. Cette opération est nécessaire pour améliorer le fonctionnement des extracteurs, obtenir un meilleur rendement et une huile essentielle de meilleure qualité. Les Citrus sont séparés en trois parties de base : l’huile essentielle, le jus et l’écorce. Il existe trois méthodes fondamentales pour extraire l’huile essentielle des Citrus à partir des fruits entiers, les deux premières étant les plus utilisées :

    système séparant l’huile essentielle et le jus en une seule opération (FMC),
    l’extraction de l’huile essentielle des fruits entiers précède l’extraction du jus (« pélatrice spéciale »),
    l’extraction du jus précède celle de l’huile essentielle

Les dangers - Utilisations sur la peau

Certaines huiles sont dermocaustiques (agressive pour la peau), comme l'origan, d'autres photosensibilisantes comme les agrumes.
Par conséquent, il faut agir avec grande précaution et respecter ces quelques règles de base :
  • Ne jamais appliquer une huile essentielle pure sur la peau et surtout sur les muqueuses.
  • Le plus souvent, l'huile essentielle doit être très fortement diluée dans un support comme une huile végétale ; mettre une huile essentielle pure sur la peau peut être très dangereux ; sauf indication, ne pas dépasser une concentration de 5 %.
  • Certaines huiles essentielles peuvent être irritantes, voire contenir des allergènes (donc allergisantes pour certaines personnes).
  • Éviter de s'exposer au soleil après application d'une huile essentielle, car certaines huiles essentielles (surtout celles des Citrus) sont photosensibilisantes (augmentation de la sensibilité aux U.V.), ou peuvent provoquer l'apparition de taches pigmentées disgracieuses sur la peau.
Sur la peau

On choisit l'huile végétale de support en fonction de ses qualités de pénétration, selon que l'on vise le derme ou la circulation systémique par exemple, et selon ses qualités intrinsèques.
Quelques huiles essentielles selon son type de peau :

    peau normale : lavande, géranium
    peau grasse : tea tree, lavande, genévrier, cyprès, bergamote, citron, pamplemousse
    peau sèche : rose, palmarosa, bois de santal, géranium, camomille, néroli,
    peau mixte : lavande, citron
    peau sensible : camomille, rose
    peau mature: rose, encens, néroli, palmarosa, géranium

Les huiles essentielles dans les cosmétiques


Les huiles essentielles s'utilisent de plus en plus dans les cosmétiques divers pour des raisons de confort. Elles peuvent être aussi utilisées par le corps médical afin de compléter des traitements médicamenteux classiques. Néanmoins les huiles essentielles peuvent être irritantes pour la peau car elles sont dermocaustiques. C'est pour cela qu'elles doivent toujours être diluées à 1/20 ou même 1/100, d’autres moins puissantes se contentent d’une dilution à 1/56.



Fleurs de Maquis | Les huiles essentielles | Actualité | Nos produits



A l’instar du dense et prolifique “Palais Vert” qui s’étend du littoral au pied des plus hautes crêtes de la Corse, les gammes de produit Corsica Essences porte le nom évocateur de “Fleurs de Maquis”.
Complétés par les huiles essentielles de José Fratini dans le Taravo, Fleurs de maquis est la boutique des huiles essentielles corses et tous les dérivés pour les corps ou la maison.

Profitez de nos gammes cosmétique et beauté pour prodiguer à votre corps les bienfaits de nos produits.
Savons et Gels douches, crème anti-âge ou lait pour le corps à immortelle et criste marine vous accompagnerons dans votre quête quotidienne de bien-être.
Les huiles essentielles corses vous aiderons dans la gestions des maux de tous les jours.
Les bougies parfumées et les parfums d'ambiance à l'immortelle feront de votre intérieur un maquis odorant.